logoFédération Générale des Retraités de la Fonction Publique

FGR-FP - 20 rue Vignon - 75009 PARIS - 01 47 42 80 13

Actualité FGRFP



accueilRechercher page suivante page précédente

marianneFGRFP

Le courrier du retraité N°217 de novembre 2017    est paru

clic pour afficher le bulletin de mai-juin 2017


Communiqués de presse

17-05-2017: Ni ministre ni secrétaire d'Etat chargé de la Fonction publique

Afficher tous les communiqués de presse FGR-FP


Archives

Infos : les archives

Les fonctionnaires sont les garants du fonctionnement de la République. La Fonction Publique n'a pas besoin d'une remise en cause de ses fondements mais du renforcement de ses missions pour assurer le pacte républicain.

Situation alarmante dans les EHPAD

21/11/2017
Les récents mouvements sociaux initiés par les personnels des EHPAD ont révélé une situation alarmante encore aggravée par la mise en place de la convergence des tarifs dépendance et soins ainsi que la suppression des emplois aidés.
Le groupe des 9 organisations de retraités (dont la FGR-FP) viennent, sur ce thème, de publier un communiqué de presse.
A la fin de l’été, la Commission des affaires sociales de l’Assemblée Nationale a diligenté une mission « flash » sur les problèmes des EHPAD.
Vous trouverez, le communiqué de presse du groupe des 9 ainsi qu’un résumé des conclusions de la mission « flash ».

voir pdfAfficher le communiqué dans un nouvel onglet (pdf)

voir pdfAfficher le résumé de la mission "flash" dans un nouvel onglet (pdf)

Après le 9 novembre à Paris, communiqué unitaire.

14/11/2017
Les retraité.e.s ne lâchent rien. A ce jour les délégations ont été nombreuses dans les départements, et à Paris, le 9 novembre, des centaines de militant‐e‐s ont manifesté leur colère devant l’Assemblée nationale.

voir pdfAfficher le communiqué dans un nouvel onglet (pdf)

rassemblement à Paris le 9 novembre 2017

Rassemblement le 9 novembre à Paris

30/10/2017
Dans le cadre de la semaine de mobilisations du 6 au 10 novembre 2017, la mobilisation unitaire s’organise dans les départements pour aller à la rencontre des députés et sénateurs sur les bases de l’appel à la manifestation du 28 septembre.
Nationalement, des demandes de rencontres des groupes parlementaires le 9 novembre ont été envoyées. Pour appuyer ces rencontres les militants de la région parisienne sont appelés à se rassembler le :

Jeudi 9 novembre à 14h30 
place Édouard Herriot.
75007 Paris (derrière l'assemblée nationale)



Rencontre avec le président de la République


30/10/2017
Malgré les nombreuses relances notre demande de rencontre reste, à ce jour, lettre morte. Afin d’appuyer notre démarche, chaque militant est invité à envoyer à l’Élysée la lettre de demande rendez-vous (ci-joint).

Adresse : Présidence de la République Palais de l’Élysée
                  55 rue du Faubourg St Honoré 75008 PARIS

(ne pas timbrer, la correspondance est gratuite)
                               
voir pdfAfficher, charger et imprimer la lettre à envoyer dans un nouvel onglet (pdf)
                     

Evolution des pensions et du pouvoir d'achat des retraités

18/10/2017
Examiner l'évolution réelle du pouvoir d'achat de chaque retraité nécessite d'éliminer cet effet noria et de suivre, d'année en année, l'évolution des pensions déjà liquidées. (lire la suite)

voir pdfAfficher le communiqué dans un nouvel onglet (pdf)

Report de revalorisation : une nouvelle attaque !

18/10/2017

Les reports de date de revalorisation de pensions pas si anodins que cela ! Une technique «discrète» qui accentue la baisse de pouvoir d’achat de tous les retraités. Trois reports depuis 2003. (lire la suite)

voir pdfAfficher le communiqué dans un nouvel onglet (pdf)

Nouveau communiqué du groupe des 9 : 

   Les retraité-e-s ne lâchent rien.

voir pdfAfficher le communiqué dans un nouvel onglet (pdf)

Manifester le 10 octobre

26-09-2017

La Fédération Générale des Retraités de la Fonction Publique apporte son soutien aux fonctionnaires actifs et appelle À MANIFESTER LE 10 OCTOBRE.
Les trois fonctions publiques sont dans le collimateur de ce gouvernement qui prévoit la disparition de 120 000 postes de fonctionnaires sur le quinquennat.
Plus fondamental encore, ce gouvernement a annoncé sa volonté d’externaliser des missions de service public, de différencier le calcul du point d’indice pour chacune des trois fonctions publiques.
La mise en oeuvre d’une nouvelle réforme des retraites par points mettrait totalement à bas le système de retraite de la Fonction publique.
C’est une véritable remise en cause de la Fonction publique dans son ensemble et de ses missions.
A tout cela s’ajoutent, dans l’immédiat, le blocage du point d’indice et une hausse de la CSG mal compensée.
La FGR-FP, parce que c’est aussi sa vocation, est solidaire des actions menées par les fonctionnaires actifs. Elle appelle à participer massivement aux manifestations unitaires organisées dans tout le pays le 10 octobre 2017.

(Départ 14h00 à République pour l' Ile de France)

Photos des manifestations du 28 septembre

Communiqué commun du groupe des 9.

Après les fortes mobilisations du 28 septembre, les retraité‐e‐s continuent.

voir pdfAfficher le communiqué dans un nouvel onglet (pdf)

Pétition à signer en ligne : "recevez et écoutez les retraités Monsieur le Président de la République"

Cliquer ici pour lire et signer
voir pdfAfficher la pétition dans un nouvel onglet (pdf)

Lettre  ouverte au Président de la République


13-09-2017

D ès le début de l’été 9 organisations syndicales et associatives de retraités écrivaient à Emmanuel Macron Président de la République pour obtenir un rendez-vous. En réponse, celui-ci nous renvoyait vers Agnés Buzin ministre de la santé et des solidarités.
Suite à l’annonce de l’augmentation de la CSG, de l’image des retraités « privilégiés » que développent le président et son gouvernement les 9 organisations ont décidé de réitérer leur demande de rendez-vous au travers d’une lettre ouverte.
Cette lettre, diffusée auprès de la presse nationale est téléchargeable ci-dessous.


voir pdfAfficher la lettre dans un nouvel onglet (pdf)

Appel à l'action le 28 septembre

06-09-2017

Cette rentrée est marquée par de nouvelles attaques contre les retraités avec l’augmentation de la CSG pour la majorité d’entre eux (les « privilégiés » à plus de 1200€/mois) et la baisse de l’APL pour ceux qui sont locataires.

Cependant, malgré ce que le gouvernement laisse entendre, un retraité touchant moins de 1200€ par mois peut être concerné par l’augmentation de CSG. En effet l’augmentation de CSG concerne ceux qui paient déjà le taux normal de 6,6%. Le taux de CSG appliqué tient compte du revenu fiscal de référence et donc des revenus du couple. Pour un couple (2 parts), le revenu fiscal de référence doit être inférieur à 22.051 euros, soit 2.042 euros de pension mensuelle cumulée (plafond 2017) pour ne pas être concerné par l’augmentation. Un couple de retraités avec une pension à 1150€ et l’autre pension à 900€ (total 2055€),  sera concerné alors qu'aucun des deux ne dépasse 1200€ !

En réduisant drastiquement le nombre d’emplois aidés le gouvernement s’attaque aux moyens dont peuvent disposer les établissements, les associations et les collectivités locales qui participent à l’aide aux personnes âgées en perte d’autonomie.

L’intersyndicale des retraités appelle à une journée d’actions le jeudi 28 septembre. Vous trouverez, ci-dessous, le texte d’appel commun à télécharger.


voir pdfAfficher le communiqué dans un nouvel onglet (pdf)


Pensions: + 0,8%  au 1er octobre mais le compte n' y est pas.+

06-09-2017

Après 4 années de blocage le gouvernement vient d’annoncer une revalorisation de 0,8 % des pensions au 1er octobre 2017. Elle ne représente, en aucune manière, une quelconque augmentation car elle ne fait que compenser l’inflation des seuls 12 derniers mois.

D’autant qu’avec la mise en place de la CASA de 0,3 %, la suppression de la 1/2 part fiscale pour les veuves et veufs, la fiscalisation de la majoration familiale et maintenant l’augmentation de la CSG et la réduction de 5 € par mois de l’APL (Aide Personnalisée au Logement) qui visera notamment les retraités locataires notre pouvoir d’achat est toujours en recul.

 

La grande question à l'ordre du jour:

en prenant dans la poche des retraités,
pourrait-on redonner du pouvoir d’achat aux actifs?

07-06-2017

Dans une longue lettre au Président de la république, neuf organisations de retraités précisent leurs désaccords et leurs revendications. Une forme d'aide mémoire aboutissant à la mise en place d'une ligne rouge:

"Selon le Conseil d'Orientation des retraites, les retraités contribuent à la création de richesses dont la valorisation économique pourrait représenter jusqu’à l’équivalent de 1,2 % du PIB" .

"Nous souhaitons exprimer notre désaccord sur la proposition consistant à augmenter, pour 60 % de retraités, de 1,7 point la CSG, qui est un impôt, pour compenser les baisses de cotisations salariales."

"Vos propositions entraineraient une baisse des pensions pour tous les salariés retraités qui affecterait principalement les femmes puisque celles-ci cotisent moins que les hommes en raison des inégalités de salaires dont elles sont victimes durant leur carrière."

"Nous demandons l’indexation des retraites et pensions sur l’augmentation du salaire annuel moyen et non plus sur l’inflation, ce qui a conduit à accélérer le décrochage du pouvoir d’achat des retraités."

"Nous ne voulons pas d’un système par répartition à cotisations définies (dit système à point) qui s’apparente au système suédois". ( Pour rappel, le 1er ministre suédois déclarait en février 2012 que les actifs devraient travailler jusqu’à 75 ans s’ils voulaient bénéficier du même niveau de retraite qu’en 2011)."


Les organisations n'oublient pas, dans leur lettre de rappeler que la partie « Établissements d’accueil » a été retirée de la loi sur l’adaptation de la société au vieillissement et que les conséquences dans l’avenir pourraient être très graves puisqu'il "faudra 540 000 places supplémentaires d’ici 2040 selon une étude du CREDOC".


voir pdfAfficher tout le texte de la lettre dans un nouvel onglet (pdf)


voirRetrouvez des infos plus anciennes: allerLA SUITE DES INFOS...

plan du site

La FGRFP est présente dans tous les départements et rassemble des fonctionnaires retraités de toutes les origines et de tous les horizons, avec ou sans passé syndical ou mutualiste. Elle a constitué le Pôle des Retraités de la Fonction Publique avec quatre autres associations.