logoFédération Générale des Retraités de la Fonction Publique

FGR-FP - 20 rue Vignon - 75009 PARIS - 01 47 42 80 13

Actualité FGRFP



accueilRechercher page suivante page précédente

marianneFGRFP

Le courrier du retraité N°215 de mai-juin est paru

clic pour afficher le bulletin de mai-juin 2017


Communiqués de presse

17-05-2017: Ni ministre ni secrétaire d'Etat chargé de la Fonction publique

Afficher tous les communiqués de presse FGR-FP


Archives

Infos : les archives

Les fonctionnaires sont les garants du fonctionnement de la République. La Fonction Publique n'a pas besoin d'une remise en cause de ses fondements mais du renforcement de ses missions pour assurer le pacte républicain.

La grande question à l'ordre du jour:

en prenant dans la poche des retraités,
pourrait-on redonner du pouvoir d’achat aux actifs? 

07-06-2017

Dans une longue lettre au Président de la république, neuf organisations de retraités précisent leurs désaccords et leurs revendications. Une forme d'aide mémoire aboutissant à la mise en place d'une ligne rouge:

"Selon le Conseil d'Orientation des retraites, les retraités contribuent à la création de richesses dont la valorisation économique pourrait représenter jusqu’à l’équivalent de 1,2 % du PIB" .

"Nous souhaitons exprimer notre désaccord sur la proposition consistant à augmenter, pour 60 % de retraités, de 1,7 point la CSG, qui est un impôt, pour compenser les baisses de cotisations salariales."

"Vos propositions entraineraient une baisse des pensions pour tous les salariés retraités qui affecterait principalement les femmes puisque celles-ci cotisent moins que les hommes en raison des inégalités de salaires dont elles sont victimes durant leur carrière."

"Nous demandons l’indexation des retraites et pensions sur l’augmentation du salaire annuel moyen et non plus sur l’inflation, ce qui a conduit à accélérer le décrochage du pouvoir d’achat des retraités."

"Nous ne voulons pas d’un système par répartition à cotisations définies (dit système à point) qui s’apparente au système suédois". ( Pour rappel, le 1er ministre suédois déclarait en février 2012 que les actifs devraient travailler jusqu’à 75 ans s’ils voulaient bénéficier du même niveau de retraite qu’en 2011)."


Les organisations n'oublient pas, dans leur lettre de rappeler que la partie « Établissements d’accueil » a été retirée de la loi sur l’adaptation de la société au vieillissement et que les conséquences dans l’avenir pourraient être très graves puisqu'il "faudra 540 000 places supplémentaires d’ici 2040 selon une étude du CREDOC".


voir pdfAfficher tout le texte de la lettre dans un nouvel onglet (pdf)

Fonction publique: l'oubliée du gouvernement Philippe:

18-05-2017

La FGR-FP constate que le nouveau gouvernement dont la composition a été annoncée le 17 mai 2017 ne comporte ni ministre ni secrétaire d’état chargé de la Fonction Publique.

C’est une remise en cause fondamentale de la Fonction Publique qui est un des piliers essentiels de la République...

voir pdf dans une nouvelle fen^tre Afficher tout le communiqué dans une nouvelle page (pdf)

Commission exécutive
des 16 et 17 mai 2017
MOTION : A l’issue de l’élection présidentielle, la FGR-FP, ayant appelé à faire barrage au FN, se félicite de la défaite de la candidate du Front National mais s’inquiète du nombre croissant de suffrages recueillis. Pour autant, nombre de français ne se reconnaissent pas dans le projet du président élu.

La FGR-FP considère que, dans l’ensemble, les propositions avancées par celui qui est aujourd’hui devenu président sont contraires à ses mandats de congrès.

La fonction publique est essentielle pour permettre l’égalité de traitement des citoyens et pour conserver la cohésion sociale sur l’ensemble du territoire. La suppression de postes de fonctionnaires telle qu’envisagée et la multiplicité des recrutements par contrat dans la fonction publique sont un véritable non-sens et une atteinte aux services publics.

La mise en place d’un compte personnel de retraite par points remet fondamentalement en cause le Code des pensions civiles et militaires ainsi que le principe de solidarité.

Avec la hausse annoncée de la CSG sans aucune contrepartie, bon nombre de retraités vont voir à nouveau baisser leur pouvoir d’achat alors que celui-ci a déjà été impacté par le gel des pensions et les diverses mesures fiscales antérieures.

La FGR-FP appelle ses militants dans les sections départementales à s’adresser aux candidats défendant des valeurs républicaines à l’élection législative pour leur faire connaître ses analyses et revendications.

Les CDCA se mettent très lentement en place dans les départements. La FGR-FP rappelle que sa nomination es-qualité au Haut conseil de la famille, de l’enfance et de l’âge et la participation active de ses militants départementaux dans les Coderpa doivent en faire un partenaire incontournable des CDCA.

La FGR-FP se retrouve dans les actions unitaires construites par le groupe des 9
- interpellation des candidats à l’élection législative
- analyse des questionnaires
- demande d’audience avec le Président de la République.

Les revendications des retraités ne seront perçues comme légitimes que si la place et le statut du retraité dans la société sont reconnus tant par les pouvoirs publics que par l’ensemble de la population.


Faire barrage au FN

22-03-2017

Dans un communiqué de presse, la FGRFP appelle à la mobilisation contre l’extrême droite ainsi qu'à la défense de ses revendications. Elle constate que la vision réactionnaire et identitaire de la France promue par le FN ainsi que son programme inégalitaire et xénophobe sont en totale contradiction avec les valeurs républicaines qui fondent depuis toujours la FGR-FP,

voir pdf afficher le communiqué

Les retraités absents de l'élection présidentielle!


Alors que les retraités sont aujourd'hui 16 millions et représenteront près de 30 % des français à la fin du prochain quinquennat...,la FGRFP constate que leur place dans la société, la prise en considération de leurs besoins spécifiques, leur représentation à tous les niveaux sont parmi les grands absents des débats de l'élection présidentielle. En conséquence, dans un communiqué de presse, elle annonce qu'elle a décidé d'écrire une lettre à tous les candidats démocratiques.

voir pdf Lire le communiqué de presse et la lettre

Communiqué "action Retraités" du 30 mars

16-02-2017 (maj)
La question de l’amélioration des conditions de vie des retraité(e)s est, aujourd’hui, la grande absente des débats politiques et donc des médias.

Pour ne pas se résigner à cette invisibilité, le groupe des 9 a organisé, le 13 janvier au CESE à Paris,un colloque qui a réuni 300 de ses militants.

Deux tables rondes ont abordé les thèmes :
- Les retraités dans la société avec la participation de Bernard ENNUYER (sociologue).
- Pouvoir d’achat et autonomie avec la participation de Guillaume DUVAL (journaliste et économiste).

Les différentes interventions des organisateurs et les débats avec et dans la salle ont fait ressortir nos engagements communs :

  • Faire progresser le niveau de vie de l’ensemble des retraités au même rythme que celui des actifs (indexation des pensions sur l’évolution du salaire moyen), demander à ce qu’aucune retraite pour une carrière complète ne soit en dessous du SMIC et que le montant des retraites, lors de la liquidation, soit dans la continuité du salaire.
  • Assurer une protection sociale solidaire en renforçant la Sécurité Sociale et, ainsi, réduire les restes à charge pour développer l’accès aux soins.

Nous nous félicitons de la tenue de ce colloque qui a permis de renforcer notre unité autour de la plateforme revendicative du groupe des 9.

Pour développer encore notre action :

  • Nous encourageons l’idée de tenir localement des initiatives analogues, de façon la plus large possible.
  • Nous lançons un grand questionnaire (voir ci-dessous) dont les objectifs sont d’approfondir nos liens avec les retraité(e)s et de préciser nos revendications.
  • Et nous appelons les retraités à faire du 30 mars une journée nationale de mobilisation et d’action.

Ainsi, nous poursuivons notre but commun : la défense et l’amélioration des retraites et des conditions de vie des retraité(e)s !

François Thiéry-Cherrier (UCR-CGT, 263, rue de Paris, 93515 Montreuil cedex)
Didier Hotte (UCR-FO, 141, avenue du Maine, 75680 Paris cedex 14)
Jacqueline Valli (UNAR-CFTC, 128, avenue Jean Jaurès, 93697 Pantin cedex)
Daniel Delabarre (UNIR CFE-CGC, 59, rue du Rocher, 75008 Paris)
Marylène Cahouet (FSU, 104, rue Romain Rolland, 93260 Les Lilas)
Gérard Gourguechon (UNIRS-Solidaires, 144, boulevard de la Villette, 75019 Paris)
Michel Salingues (FGR-FP, 20, rue Vignon, 75009 Paris)
Francisco Garcia (Ensemble & Solidaires - UNRPA, 47 bis, rue Kléber, 93400 St Ouen)
Jacques Sanchez (LSR, 263, rue de Paris, 93515 Montreuil)

voir pdfTélécharger le communiqué

Vous pouvez répondre au questionnaire sur le site dédié; il sera immédiatement pris en compte:

aller sur le site "lesretraitesencolere"

Le questionnaire peut également être téléchargé ci-dessous; après l'avoir imprimé et renseigné, vous pourrez l'envoyer à FGRFP - 20 rue Vignon - 75009 PARIS

voir pdf ouvrir le questionnaire

La FGR-FP compte se faire entendre lors des prochaines élections.

31-01-2017

L a commission exécutive nationale de la Fédération s'est réunie à Paris la semaine dernière. Elle a décidé de marquer sa présence dans les prochaines élections qui seront cruciales.

Pour la FGR-FP les propositions qui tournent le dos à notre modèle social et qui remettent en cause près d’un siècle de conquêtes sociales ainsi que les statuts de la fonction publique sont inacceptables, tout comme sont condamnables les propositions ajoutant xénophobie et repli identitaire, c'est pourquoi la FGR-FP, seule ou de façon unitaire, s’adressera aux candidats à l’élection présidentielle pour leur rappeler les revendications essentielles de ses retraités. Elle appelle ses sections départementales à en faire de même avec les candidats aux élections législatives.

voir pdf Afficher la motion votée par la CE des 17 et 18 janvier.


voirRetrouvez des infos plus anciennes: allerLA SUITE DES INFOS...

plan du site

La FGRFP est présente dans tous les départements et rassemble des fonctionnaires retraités de toutes les origines et de tous les horizons, avec ou sans passé syndical ou mutualiste. Elle a constitué le Pôle des Retraités de la Fonction Publique avec quatre autres associations.