logoFédération Générale des Retraités de la Fonction Publique

FGR-FP - 20 rue Vignon - 75009 PARIS - 01 47 42 80 13

Actualité FGRFP




Le mouvement des « gilets jaunes », révélateur de la fracture sociale

29-11-2018

Ce mouvement, parti d’une protestation populaire contre la hausse des prix des carburants, s’est aujourd’hui élargi à de multiples revendications concernant tant le pouvoir d’achat que la fiscalité. Même si parfois nous ne pouvons partager certaines revendications, même si nous ne pouvons que condamner certains débordements, ce mouvement exprime une protestation large, profonde et populaire contre la politique menée par le gouvernement.
Les retraités sont parmi les premiers à être concernés par le recul manifeste de leur pouvoir d’achat.....


voir pdfLire le communiqué entier dans un nouvel onglet (pdf)


Pressurés et maltraités, c’est assez !
Nous sommes 17 millions de retraité-e-s :
imposons-nous, exprimons notre colère !
12 novembre 2018

Nous sommes particulièrement pressurés depuis 2013 :
La liste est longue des mesures ayant diminué le pouvoir d’achat : le gel des pensions pendant plusieurs années, la fiscalisation de la majoration familiale de pension, la suppression totale de la ½ part fiscale pour les personnes vivant seules ayant élevé au moins un enfant.
De nouvelles taxes apparaissent, elles ont diminué la retraite : de 0,5 % avec la CRDS, de 0,3 % avec la CASA, de 8,3 % avec la CSG, soit une baisse de pension de 9,1 %, c’est-à-dire un mois de pension perdu chaque année.

voir pdfLire le tract complet du groupe des 9 dans un nouvel onglet (pdf)




Vers un démantèlement de la Fonction Publique


30 Octobre 2018

Précédé du ministre des comptes publics, Gérald Darmanin, la veille, le premier ministre Édouard Philippe vient d’annoncer la quasi disparition de la Fonction Publique à la française avec la volonté de la réduire à l’ossature des fonctions régaliennes de l’état.

Le gouvernement s’apprête à supprimer 120 000 postes avec la mise en place d’un plan de départs volontaires de 55 000 fonctionnaires puis......

voir pdfLire le communiqué dans un nouvel onglet (pdf)


La retraite à points, un recul pour les fonctionnaires.

11 octobre 2018


L
e 10 octobre le Haut-Commissaire à la réforme des retraites présentait ses premières orientations de travail. Il confirmait la mise en place d’un système de retraite universel actant par là la disparition du Code des pensions civiles et militaires pour les fonctionnaires d’état et de la CNRACL pour les fonctionnaires territoriaux et hospitaliers.

Basé sur l’acquisition de points liés aux salaires perçus tout au long de la vie professionnelle, ce nouveau système s’avère défavorable à l’ensemble des futurs retraités .........

voir pdfLire le communiqué dans un nouvel onglet (pdf)

Mobilisation générale pour le 18 octobre 2018

05/10/2018

Après les « retraités privilégiés à 1200€ par mois », et alors que nous perdrons plus de 6 % de pouvoir d’achat en 3 ans, le président de la République estime que "le pays se tiendrait autrement si l'on arrêtait de se plaindre".
Le 18 octobre les retraités seront dans la rue non pour se plaindre mais pour réclamer leur dû.
A ce jour ce sont, nationalement, 15 organisations qui appellent à manifester (CGT, FO, FSU, CGC, CFTC, Solidaires, FGR-FP, UNRPA, LSR pour le Groupe des 9 auxquels s’ajoutent l’UNSA, les organisations du Pôle des retraités de la Fonction publique ANR, UNRP, UNPRG, FNOM ainsi que l’ANRAF(retraités agricoles)

Vous trouverez, ci-dessous, un appel et un tract pour le 18 octobre.

voir pdfTélécharger l'appel commun

voir pdfEditer le tract

Pour une prise en charge solidaire, collective et égalitaire de la perte d’autonomie.

02/10/2018
Le Premier ministre vient de désigner Dominique Libault, président du Haut Conseil du financement de la protection sociale pour « mener une réflexion et de formuler des propositions sur l’organisation, la prise en charge, le financement et la gouvernance de la perte d’autonomie. »
Cette démarche devrait s’appuyer sur des dizaines d’ateliers de travail avec les acteurs du secteur ainsi que des forums régionaux.
Est aussi ouverte « une consultation citoyenne » sur le site make.org
Le Haut Conseil de la famille, de l’enfance et de l’âge devrait être auditionné et c’est dans ce cadre que le Groupe des 9 présentera ses propositions unitaires « Pour une prise en charge solidaire, collective et égalitaire de la perte d’autonomie »
Les résultats de la consultation et les propositions de Dominique Libault devraient être présentés « d’ici fin janvier 2019. »

voir pdfLire les propositions unitaires dans un nouvel onglet (pdf)

L’appel à manifester le 18 octobre s’élargit

25/09/2018
Malgré l’annonce du Premier ministre d’exonérer 300 000 retraités de la hausse de la CSG, la colère des retraités ne retombe pas, chacun a fait ses comptes et a compris qu’avec une année « blanche » en 2018 et une hausse des pensions de 0,3 % en 2019 et 2020, bien en-dessous de l’inflation prévue, c’est l’ensemble des retraités qui verront leur pouvoir d’achat sérieusement entamé.

L’appel à manifester le 18 octobre s’étend maintenant à 14 organisations de retraités avec le groupe des 9, l’UNSA retraités et le Pôle des retraités de la Fonction publique. Soit CGT, FO, CFTC, CGC, FSU, Solidaires, FGR-FP, LSR, UNRPA, UNSA, ANR, FNOM, UNPRG, UNRP.

Vous trouverez, ci-dessous, l’appel commun des 5 organisations du Pôle des retraités.

 

voir pdfEditer l'appel commun du pole des retraités




Communiqué : Les retraités ne vous disent pas merci !

Le président de la République vient d’annoncer qu’il se refusait à toute réforme des droits de succession en déclarant « On a demandé des efforts aux retraités mais maintenant arrêtez de les emmerder! ». Non, monsieur le président, l’immense majorité des retraités n’est pas concernée par cette question, ils n’ont que bien peu à transmettre. Comme le note le Conseil des prélèvements obligatoires, 85 à 90 % des transmissions entre parents et enfants sont totalement exonérées de droits de succession. La question des droits de succession intéresse, au premier chef, les familles les plus riches, ceux qui vivent, non de leur pension de retraite, mais de revenus mobiliers.
Mais les retraités vous les avez déjà ponctionnés en augmentant la CSG en janvier dernier, en décrétant une « année blanche » sans revalorisation des pensions pour 2018 malgré la remontée de l’inflation.
Et vous allez continuer à les ponctionner en ne revalorisant les pensions que de 0,3 % en 2019 et 2020 alors que l’inflation repart.
Au total sur les trois années 2018, 2019 et 2020 le pouvoir d’achat des retraités aura reculé de plus de 5 %, soit l’équivalent d’un demi-mois de pension.

Alors, pour vous répondre, les retraités manifesteront les 18 octobre prochain.

Paris, le 18 septembre 2018





Tract d'appel aux action du 3 et 18 octobre


voir pdfEditer le tract commun dans un nouvel onglet (pdf)


Motion de la CE des 11 et 12 septembre 2018

12/09/2018
Les mesures prises depuis un an par le gouvernement tant sur le plan économique que
sur le plan social enfoncent le pays dans la crise et démantèlent notre modèle social. La
croissance est en berne, la consommation fléchit, le chômage stagne, l’inflation repart, la
pauvreté s’accroît. Le pouvoir d’achat des salaires et pensions recule.........

voir pdfLire la motion intégrale dans un nouvel onglet (pdf)



Après la réunion du Groupe des 9, les actions prévues en octobre

10/09/2018
Le Groupe des 9 s’est réuni vendredi 7 septembre 2018 au matin.

Après avoir analysé les éléments d’actualité :

-1) la déclaration du premier ministre sur la « revalorisation » des retraites en 2018, 2019 et 2020

Cette déclaration du Premier ministre aboutit à une considérable perte de pouvoir d’achat des retraités et, en considérant la pension comme une allocation sociale, remet fondamentalement en cause le lien entre l’activité du salarié et sa retraite. Elle nécessite une réaction à la hauteur des enjeux.

- 2) la décision des organisations CGT, FO, Solidaires, UNL, UNEF d’appeler jeunes, actifs et retraités à la manifestation le 9 octobre sans consultation des organisations de retraités

Le Groupe des 9 a décidé de réaménager son plan d’actions tel qu’il avait été prévu en juin dernier.

- Mercredi 3 octobre :
•    le matin, rassemblement à la Bourse du travail de Paris de délégations venues des départements pour exprimer la colère et les revendications des retraités
•    l’après-midi rassemblement Place de la République appuyé par la mobilisation des retraités d’île de France et large délégation à l’Assemblée Nationale pour rencontrer le groupe LREM
•    les départements peuvent appuyer localement l’initiative par des rassemblements et délégations
- Mardi 9 octobre : les retraités CGT, FO et Solidaires participent, avec les actifs, à l’action inter professionnelle
- Jeudi 18 octobre :, journée nationale d’actions des retraités à l’occasion de l’ouverture de la discussion parlementaire sur le PLFSS (Projet de Loi de Financement de la Sécurité Sociale) qui comporte les mesures sur l’évolution des pensions. Cette journée nationale d’actions se traduira dans les départements par des manifestations.

Évidemment la mise en œuvre de ce plan d’actions nécessite que les équipes départementales du Groupe des 9 se rencontrent rapidement.
A ce jour, la colère des retraités est telle que les manifestations du 18 octobre doivent pouvoir rassembler au-delà des 9 organisations habituelles, qu’elles soient syndicales ou associatives.
La prochaine réunion du groupe des 9 prévue le 1er octobre à 14h devrait permettre d’affiner cette organisation.

Communiqué de presse du groupe des 9


voir pdfLire le communiqué dans un nouvel onglet (pdf)



Communiqué de presse FGR FP 

27/08/2018

Dans une interview au Journal Du Dimanche du 26 août 2018 le Premier ministre annonce que, désormais, l’évolution des pensions de retraite ne sera plus alignée sur celle des prix. Alors que l’inflation prévue pour 2019 comme pour 2020 se situerait autour de 1,6 %, Edouard Philippe annonce une revalorisation de 0,3 %, soit une perte, chaque année, de 1,3 % pour tous les retraités.
C’est un recul social sans précédent au travers d’une remise en cause fondamentale. Selon la réglementation, auparavant, l’évolution des pensions était alignée sur celle des salaires puis, depuis 1993, elle l’était sur l’évolution des prix et aujourd’hui elle ne dépendra plus que du bon vouloir du gouvernement.
Une fois de plus les retraités sont traités comme une variable d’ajustement budgétaire, sans la moindre considération.

A moyen terme la perte de pouvoir d’achat se révèle particulièrement importante.
- 2018, année sans revalorisation alors que l’inflation moyenne des 12 derniers mois est de 1,28 % et une augmentation de la CSG représentant une perte de 1,7 %, au total une perte de près de 3 %
- 2019, toujours la CSG et une revalorisation de 0,3 % pour une inflation prévue autour de 1,6 %, nouvelle perte de 3 %.
- 2020, toujours la CSG et une revalorisation de 0,3 % pour une inflation prévue autour de 1,6 %, nouvelle perte de 3 %.

Si rien ne change les retraités auront perdu en 3 ans près de 9 % de pouvoir d’achat… Inadmissible !

Contrairement à ce que dit Edouard Philippe, la pension de retraite n’est pas une allocation sociale mais un droit du salarié retraité lié aux cotisations versées et aux richesses créées durant sa vie active.




Attaque sans précédent du niveau de vie des retraités.

27/08/2018

Dans une interview au Journal Du Dimanche du 26 août 2018 le Premier ministre annonce que, désormais, l’évolution des pensions de retraite ne sera plus alignée sur celle des prix.

voir pdfLire la lettre dans un nouvel onglet (pdf)



Lettre ouverte du groupe des 9 à la ministre Mme Buzyn

13/06/2018

Le 28 septembre 2017, la ministre des solidarités et de la santé recevait, enfin, les 9 organisations syndicales et associatives (CGT, FO, CFTC, CFE-CGC, FSU, Solidaires, FGR-FP, LSR, Ensemble & Solidaires-UNRPA). Elle s’engageait alors à mettre en place 3 groupes de travail (autonomie, pouvoir d’achat, EHPAD-CDCA-Haut conseil).
Malgré nos multiples relances ces groupes de travail n’ont pas fonctionné.
Le Groupe des 9  a donc décidé d’envoyer une lettre ouverte à la ministre dénonçant, en particulier, le manque total de dialogue avec les organisations représentatives de retraités.

voir pdfLire la lettre dans un nouvel onglet (pdf)



Journée nationale de manifestations le 14 juin 2018

Les organisations de retraité-e-s du groupe des 9 (CGT, FO, CFTC, CFE-CGC, FSU, Solidaires,
FGR-FP, LSR, Ensemble & Solidaires-UNRPA) se sont réunies le 11 avril 2018 pour décider des
suites à donner aux mobilisations engagées par elles, notamment le 28 septembre 2017 (80 000
manifestants) et le 15 mars 2018 (plus de 160 manifestations et plus de 200 000 manifestants).
Unanimement, elles ont constaté que la colère manifestée par les personnes retraitées le 15 mars
était le résultat d’une accumulation d’attaques menées à leur encontre par les gouvernements
depuis le printemps 2014 : gel des pensions, création ou augmentation de taxes, suppression de
dispositions fiscales spécifiques, etc. Depuis son installation à la présidence de la République,
M. Macron n’a cessé d’ignorer les revendications des personnes retraitées, de les caricaturer
comme des « riches » et des « nantis », le tout se poursuivant par une augmentation de 25 % de
la CSG qui ampute très fortement le pouvoir d’achat d’un grand nombre de retraité-e-s depuis le 1er janvier 2018.

voir pdfLire l'appel dans un nouvel onglet (pdf)

Motion de la Commission Exécutive des 15 et 16 mai 2018

15/05/2018
Commission exécutive
des 15 et 16 mai 2018
MOTION : Ces derniers mois le gouvernement a confirmé son caractère à la fois particulièrement libéral, autoritaire, répressif et contraire aux Droits de l’Homme.

Particulièrement libéral lorsqu’il s’attaque aux cheminots et aux fonctionnaires et
démantèle les services publics. C’est un ballon d’essai, un laboratoire expérimental de la suppression des statuts de la Fonction publique et des fonctionnaires. 

Autoritaire lorsqu’il réforme, quasi systématiquement, à coups d’ordonnances et refuse de négocier avec les corps intermédiaires et les syndicats.

Répressif lorsqu’il fait évacuer les universités par la police. Bafouant les Droits de l’Homme par la loi « Asile et immigration ». 

La journée de manifestations du 15 mars 2018 a rassemblé plus de 200 000 retraités pour exiger le maintien de leur pouvoir d’achat. Malgré cette mobilisation, le gouvernement, par la voix du président de la République, n’a répondu que par le mépris et la
condescendance.

La proposition avancée par le premier ministre d’exonération de l’augmentation de la CSG à 100 000 retraités, seulement à partir de 2019, est ressentie comme une véritable provocation.

Le gouvernement a échoué dans son projet de développer une opposition
intergénérationnelle.

Derrière la mise en place d’un régime de retraite universel à points, c’est la disparition des régimes spéciaux et du
« Code des pensions » qui se profile sans aucune garantie de niveau des pensions. Cette réforme concernera aussi les actuels retraités (revalorisation,
réversion, ...)

La question du financement des EHPAD devient de plus en plus criante, elle ne pourra se régler qu’au travers d’une prise en charge collective dans le cadre de la Sécurité sociale. Les hôpitaux publics sont, aujourd’hui, au bord de l’implosion et nécessitent un investissement à la hauteur des besoins.

La FGR-FP appelle ses sections départementales et ses adhérent(e)s

- à participer, avec l’ensemble des organisations syndicales, à la défense de la Fonction publique et des services publics le 22 mai 2018
- à se mobiliser pour une signature massive de la pétition exigeant l’abrogation de l’augmentation de la CSG et la revalorisation des pensions en 2018
- à préparer dans l’unité la journée d’actions du 14 juin 2018 et à y participer massivement
- à participer aux actions concernant la sauvegarde des hôpitaux, le financement des EHPAD et la lutte contre la désertification médicale

Pour signer la pétition :
 
http://www.retraitesencolere.fr/

Ces derniers mois le gouvernement a confirmé son caractère à la fois particulièrement libéral, autoritaire, répressif et contraire aux Droits de l’Homme.

voir pdfLire la motion dans un nouvel onglet (pdf)


Communiqué de la FGR-FP 

15/05/2018
La FGR-FP condamne le massacre de la population palestinienne....

voir pdfLire le communiqué entier dans un nouvel onglet (pdf)



Journée d'actions le 22 mai 2018

12/05/2018
Face au démantèlement de la Fonction publique auquel souhaite se livrer le gouvernement, à l'appel de toutes les organisations syndicales de la Fonction publique, La Fédération Générale des Retraités de la Fonction Publique appelle à participer à la journée d’actions Fonction Publique du 22 mai 2018.
C’est à un véritable démantèlement de la Fonction publique que souhaite se livrer le gouvernement.  Considérant son statut « inapproprié », il s’apprête à supprimer 120 000 postes....

voir pdfLire l'article en entier dans un nouvel onglet (pdf)




Avis du CESE "vieillir dans la dignité"


24/04/2018
Le Conseil économique, social et environnemental (CESE) a adopté un avis intitulé « Vieillir dans la dignité » qui rappelle combien l’offre d’hébergement et de services en direction des personnes âgées n’est pas adaptée aux besoins et aux attentes.

voir pdfLire le communiqué entier dans un nouvel onglet (pdf)



Communiqué de presse du groupe des 9  "appel au 14 juin"

23/04/2018

Après le cynique et condescendant "Merci" d'Emmanuel Macron aux retraités...

M. Macron et son gouvernement continuent,

les retraités et les retraitées aussi.

Journée nationale de manifestations décentralisées le jeudi 14 juin 2018.


voir pdfLe communiqué dans un nouvel onglet (pdf)


Pétition du groupe des 9 

13/04/2018
Le gouvernement et sa majorité présidentielle n'ont rien compris à la colère
 des retraité-e-s.........

voir pdfLa pétition dans un nouvel onglet (pdf)

voir pdfSigner en ligne la pétition     http://www.retraitesencolere.fr/

petition


Après les déclarations du Premier ministre du 20 mars 2018

21/03/2018
Le 20 mars 2018 Édouard Philippe Premier ministre a déclaré vouloir « corriger le dispositif » concernant l’augmentation de CSG. Nous sommes encore bien loin du compte !

CSG, pour les retraités c'est encore et toujours NON !

Les manifestations du 15 mars, bien plus importantes que celles de septembre dernier, ont réuni près de 200 000 retraités. Le gouvernement a été contraint de nous entendre. Le Premier ministre vient de déclarer "comprendre l'agacement et la colère des retraités" et dit vouloir "corriger le dispositif".
Selon les premières propositions avancées nous sommes loin du compte puisque cette "correction" ne concernerait que 100 000 retraités sur les 7,5 millions touchés par la hausse de la CSG soit 1,33%. Il ne s'agit que d'une "correction" à la marge qui, comble du mépris, ne s’appliquerait que l’an prochain ! C'est l'ensemble des retraités qui n'acceptent pas cette soit disant sollicitude et qui continuent de refuser la baisse de leur pension au travers de cette hausse de la CSG.

Non, Édouard Philippe n’a encore rien compris !


Communiqué du groupe des 9 après le 15 mars 2018


15/03/2018
Des centaines de milliers de personnes ont manifesté ce 15 mars à l’appel des 9 organisations
nationales de retraités soussignées contre la hausse de la CSG et la baisse programmée de leur niveau
de vie.

Même si tous les chiffres ne nous sont pas encore parvenus, il apparaît clairement que la mobilisation a
été une réussite éclatante et que le nombre de manifestants a plus que doublé : à Paris, ce sont 
30 000 manifestants qui ont défilé de Montparnasse à la rue de Varenne.......



voir pdfLire le communiqué entier dans un nouvel onglet (pdf)




La fonction publique, pilier de la République.

08/02/2018

C’est à un véritable démantèlement de la Fonction publique que souhaite se livrer le gouvernement. Considérant son statut « inapproprié », il s’apprête à supprimer 120 000 postes, à mettre en place un plan de départs volontaires des fonctionnaires, à recruter largement sous contrat de droit privé de gré à gré pour assurer les missions du service public, à rémunérer les fonctionnaires au mérite tout en gelant le point d’indice et à mettre en place un régime de retraité unique pour l’ensemble des salariés, publics comme privés, faisant disparaître, de fait, le Code des pensions civiles et militaires, un des piliers...

voir pdfLire le communiqué entier dans un nouvel onglet (pdf)



Journée nationale d'actions le 15 mars 2018 à l'appel du groupe des 9.

29/01/2018

M algré le succès des manifestations du 28 septembre 2017, la hausse de la CSG de 1,7 point entre en application provoquant une baisse de la pension nette de 1,8 % pour la grande majorité des retraités au 1er janvier 2018. Chaque retraité concerné pourra concrètement le vérifier à la fin de ce mois.
Dans le même temps le président de la République persiste dans son refus de recevoir les représentants des 16 millions de retraités (soit un quart de la population).
Les 9 organisations, à l’initiative des manifestations du 28 septembre dernier, proposent à l’ensemble des retraités une journée nationale d’actions le 15 mars.

Les formes données à cette journée d’actions se déclineront dans les départements.

voir pdfAfficher l'appel dans un nouvel onglet (pdf)

115 possibilités d'actions le 15 mars dans toute la France

voir pdfAfficher les rendez-vous par département et ville dans un nouvel onglet (pdf)

Une carte pour le Président de la République...

logos gr9
carte
En 2018, on va trinquer.....alors un petit clic pour voir le texte au dos.



Motion FGR-FP  CE des 16 et 17 janvier

voir pdfAfficher la motion dans un nouvel onglet (pdf)


Soutien aux personnels des EHPAD en grève le 30 janvier

21/12/2017
V ous connaissez la situation particulièrement difficile souvent rencontrée dans les EHPAD.
La « mission -flash » que vient de mener Mme Iborra pour l’Assemblée Nationale reconnaît les besoins criants du secteur des EHPAD.

Toutes les organisations syndicales des personnels des EHPAD ainsi qu’une association de directeurs d’établissements appellent à la grève le 30 janvier.

Les organisations de retraités du groupe des 9 soutiennent ce mouvement et appellent à participer aux rassemblements et manifestations ce 30 janvier sur la base de nos revendications communes.

Vous trouverez, ci-joint, le communiqué du groupe des 9.

voir pdfAfficher le communiqué dans un nouvel onglet (pdf)

Compte-rendu de la réunion du groupe des 9 du 27 novembre 

27/11/2017

Présents : CGT, FO, CGC, CFTC, FSU, Solidaires, UNRPA, FGR-FP

Semaine d’actions du 6 au 9 novembre

Dans les départements de nombreuses démarches, parfois soutenues par des rassemblements, ont été menées en direction des élus pour leur rappeler nos revendications à l’occasion des débats sur le Projet de loi de finances et le Projet de loi de financement de la Sécurité sociale.
Au plan national les groupes parlementaires ont été interpellés avec le soutien d’un rassemblement le 9 novembre devant l’Assemblée Nationale. A ce jour des délégations du groupe des 9 ont été ou vont être reçues par les groupes Communistes républicains et citoyen à l’Assemblée Nationale et au Sénat, le groupe France Insoumise de l’Assemblée Nationale et le groupe Nouvelle Gauche de l’Assemblée Nationale.
Les groupes Les républicains et La république en marche vont être relancés.

Actions à venir

A notre demande de rencontre, E. Macron a répondu par une fin de non-recevoir.
Parce qu’elle relève du mépris envers les 16 millions de retraités, cette réponse est inacceptable. Un communiqué du groupe de 9 sera publié.
A l’occasion de la période des vœux une carte postale en direction d’E. Macron sera éditée et proposée à la signature de l’ensemble des retraités avec remise fin janvier dans toutes les préfectures du pays le même jour.
Fin janvier 2018 tous les retraités pourront mesurer, concrètement, la perte de pouvoir d’achat due à l’augmentation de la CSG et des cotisations de la plupart des mutuelles. Un tract sera édité rapportant quelques cas concrets de perte de pouvoir d’achat et rappelant nos revendications.
Les attaques menées en direction des retraités relèvent, pour une part, d’un traitement que l’on peut considérer comme discriminatoire. Un dossier sera élaboré afin d’interpeller le Défenseur des droits.

Haut conseil de la famille, de l’enfance et de l’âge

Le groupe des 9 a élaboré ses propositions d’amendements sur le projet d’avis et arrêté sa position sur le vote final.

Prochaine réunion le 10 janvier 2018

Situation alarmante dans les EHPAD

21/11/2017
Les récents mouvements sociaux initiés par les personnels des EHPAD ont révélé une situation alarmante encore aggravée par la mise en place de la convergence des tarifs dépendance et soins ainsi que la suppression des emplois aidés.
Le groupe des 9 organisations de retraités (dont la FGR-FP) viennent, sur ce thème, de publier un communiqué de presse.
A la fin de l’été, la Commission des affaires sociales de l’Assemblée Nationale a diligenté une mission « flash » sur les problèmes des EHPAD.
Vous trouverez, le communiqué de presse du groupe des 9 ainsi qu’un résumé des conclusions de la mission « flash ».

voir pdfAfficher le communiqué dans un nouvel onglet (pdf)

voir pdfAfficher le résumé de la mission "flash" dans un nouvel onglet (pdf)

Après le 9 novembre à Paris, communiqué unitaire.

14/11/2017
Les retraité.e.s ne lâchent rien. A ce jour les délégations ont été nombreuses dans les départements, et à Paris, le 9 novembre, des centaines de militant‐e‐s ont manifesté leur colère devant l’Assemblée nationale.

voir pdfAfficher le communiqué dans un nouvel onglet (pdf)

rassemblement à Paris le 9 novembre 2017

Rassemblement le 9 novembre à Paris

30/10/2017
Dans le cadre de la semaine de mobilisations du 6 au 10 novembre 2017, la mobilisation unitaire s’organise dans les départements pour aller à la rencontre des députés et sénateurs sur les bases de l’appel à la manifestation du 28 septembre.
Nationalement, des demandes de rencontres des groupes parlementaires le 9 novembre ont été envoyées. Pour appuyer ces rencontres les militants de la région parisienne sont appelés à se rassembler le :

Jeudi 9 novembre à 14h30 
place Édouard Herriot.
75007 Paris (derrière l'assemblée nationale)



Rencontre avec le président de la République


30/10/2017
Malgré les nombreuses relances notre demande de rencontre reste, à ce jour, lettre morte. Afin d’appuyer notre démarche, chaque militant est invité à envoyer à l’Élysée la lettre de demande rendez-vous (ci-joint).

Adresse : Présidence de la République Palais de l’Élysée
                  55 rue du Faubourg St Honoré 75008 PARIS

(ne pas timbrer, la correspondance est gratuite)
                               
voir pdfAfficher, charger et imprimer la lettre à envoyer dans un nouvel onglet (pdf)
                     

Evolution des pensions et du pouvoir d'achat des retraités

18/10/2017
Examiner l'évolution réelle du pouvoir d'achat de chaque retraité nécessite d'éliminer cet effet noria et de suivre, d'année en année, l'évolution des pensions déjà liquidées. (lire la suite)

voir pdfAfficher le communiqué dans un nouvel onglet (pdf)

Report de revalorisation : une nouvelle attaque !

18/10/2017

Les reports de date de revalorisation de pensions pas si anodins que cela ! Une technique «discrète» qui accentue la baisse de pouvoir d’achat de tous les retraités. Trois reports depuis 2003. (lire la suite)

voir pdfAfficher le communiqué dans un nouvel onglet (pdf)

voir pdfAfficher tout le texte de la lettre dans un nouvel onglet (pdf)


voirRetrouvez des infos plus anciennes: allerLA SUITE DES INFOS...

plan du site

La FGRFP est présente dans tous les départements et rassemble des fonctionnaires retraités de toutes les origines et de tous les horizons, avec ou sans passé syndical ou mutualiste. Elle a constitué le Pôle des Retraités de la Fonction Publique avec quatre autres associations.